Les Anciennes Beynoises

horizontal rule

Accueil
Présentation du club
Les membres du Bureau
Les restaurations
Les sorties de grange
Le coin Motos
Vidéos du club
Liens et spécialistes
Le calendrier des manifestations
Adhésion au club

Adhérent FFVE N°946

Site référencé par

  

 

 

Les travaux de restaurations des adhérents

Dans cette rubrique vous vivrez, en direct ou presque, les avancées parfois rapides parfois lentes des restaurations entreprises par les adhérents. 

horizontal rule

 
bulletTriumph 1300 TC (terminée)
 
bulletRolls Royce Corniche
 
bulletTriumph Herald 1200 Cabriolet
 
bulletPeugeot 201B (terminée)
 
bulletRenault Dauphine Gordini
 
bulletTriumph Herald 13/60 Britt Cabriolet
 
bulletMotoconfort C45A
 
Retour en haut

 

 

horizontal rule

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rolls Royce Corniche - Propriétaire Raphaël

Depuis toujours je rêvais d'avoir une Rolls décapotable au point même de vouloir faire couper le toit de celle que j'avais. Cette occasion est arrivée à point pour éviter peut être un massacre ..... Bref, maintenant il faut que je travaille d'arrache pied pour la revoir sur la route. Je l'ai acheté en état roulant mais il y a pas mal de boulot pour la rendre belle. La sellerie est totalement à refaire, les boiseries aussi d'ailleurs.  La peinture mérite une réfection totale et les finitions vont certainement me prendre un temps considérable. Pour l'instant, les travaux avancent doucement...... mais sûrement....

 

Retour en haut

horizontal rule

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Peugeot 201 B 1933 - Rémy

En septembre 2001 l'histoire commence ......

J'ai fait l'acquisition d'un Peugeot 201 B approximativement de 1933 car la date de 1ère mise en circulation est inconnue. Au premier abord, elle n'est pas si mal conservée.

Je voulais avoir en ma possession un véhicule d'avant guerre pour la rareté du modèle. J'avais un peu la nostalgie de ma première acquisition qui était une Mathis MY7.

Je trouve les voitures d'avant guerre beaucoup plus belles et avec un certain charme qui n'existe plus dans les voitures d'aujourd'hui. Ce n'est pas la voiture de tout le monde. Quand on trouve une voiture, ce n'est pas toujours ce que l'on recherche mais quand on tombe sur un modèle qui nous donne chaud au cœur, il ne faut pas hésiter. Cette voiture, je l'avais repérée au fond d'une grange lorsque nous étions partis chercher une Renault 8 Gordini en pièces détachées, mais sans plus. Trois ans après par un concours de circonstances, je rencontrais à nouveau le propriétaire de ce Torpedo qui me proposait le joyau que je m'efforce de faire revivre aujourd'hui.

Mon objectif est de la rendre roulante pour le mois de mai 2002. Je dois amener ma fille devant Monsieur le Maire pour cette période et c'est en ancienne que j'espère le faire. La restauration ne sera pas au niveau le plus haut mais elle sera présentable et sur la route.

Je veux que la restauration soit d'un bon niveau mais mon budget n'est pas illimité et un véhicule de ce type coûte à peu près 30 à 35 000 francs. Je n'irai pas au-delà. Je passerai sûrement beaucoup de temps que je ne pourrai pas compter, mais en pièces et fournitures je ne compte pas mettre plus d'une dizaine de millier de francs.

Dans un premier temps, Je veux la remettre sur la route et je ne respecterai peut être pas l'original. Lorsqu'elle sera sur la route, je l'amènerai petit à petit vers le respect de l'original. Mais avant tout, je veux me faire plaisir.

Pour trouver des pièces, c'est assez difficile, en plus dans le contexte que j'ai expliqué, je ne compte pas dépenser sans compter. Je restaure beaucoup de pièces. La solidité des pièces permet une restauration facile. Avec un bon réseau de copains et de connaissances, on arrive à faire pas mal de choses sans trop dépenser.

Pour résumer un peu, l'usage sera spécifiquement pour mes loisirs. Vous la verrez souvent au sein du club et dans les manifestations organisées. Je vous donne donc rendez-vous le 2ème dimanche de mai 2002……sur le parking de la petite Mauldre.

Un peu plus tard c'est à dire, exactement, le 2ème dimanche de mai 2002.....

Vous vous rappelez, dans le numéro 1 du magazine de votre club, Rémy nous avait promis que sa Peugeot 201 serait prête pour le mois de mai. Hé ! Bien voilà, il a tenu son pari et nous pouvons que le félicité pour cette performance. 2200 heures de travail à 6 personnes pour le résultat… Jugez en plutôt.

 

Un grand Bravo à Rémy et toute l'équipe qui l'a soutenu.

 
Retour en haut
 

horizontal rule

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Renault Dauphine Gordini - 1966 - Thierry

Tout à commencé, voilà maintenant déjà 3 ans. Je cherchais une Renault 8 Gordini à restaurer. Sur les insistances d’un ami ‘’mal intentionné’’, j’allais voir, non pas une Renault 8, mais une Dauphine Gordini. Pourquoi pas ? C’est ainsi que je fis l’acquisition de cette future petite merveille.

Ma collection de Gordini s’est agrandie puisque je fis ‘’tout de même’’ l’achat 1 an plus tard d’une Renault 8 Gordini ; mais c’est une autre histoire...

Pour en revenir à ma Dauphine, c’est une vraie Gordini modèle 1095 de 1966, une des dernières.

L’ancien propriétaire avait commencé à la démonter mais avait renoncé, vu l’ampleur du travail à effectuer. Je la ramenais donc à la maison en pièces détachées, avec notamment la culasse dans le coffre avant et le bloc moteur à la place du passager ! Original pour une Dauphine !

J’ai tout d’abord commencé par faire l’inventaire des pièces récupérées pour les classer afin de définir l’importance du travail que je m’étais sauvagement infligé.

Ensuite, la deuxième étape a consisté à effectuer le démontage complet avant de m’attaquer à la carrosserie car le temps que j’avais à y consacrer ne rentrait pas dans des plages horaires conventionnelles. Je refaisais la tôle la nuit et consacrais chaque moment libre de la journée à restaurer toutes les pièces mécaniques.

J’ai entamé cette restauration sans trop me poser de questions, mais avec une rigueur de travail, qui je l’espère devrait donner un résultat proche du neuf.

L’ensemble des pièces mécaniques restaurées doit être prêt afin de pouvoir effectuer un remontage complet de la voiture car sans cela je ne commencerais pas l’ultime étape du remontage.

Aujourd’hui, il me reste environ 1 an de travail avant de pouvoir la voir sur la route. 70 % des pièces mécaniques sont refaites. Mon but est également de pouvoir sauvegarder un maximum de pièces afin d’apprendre à les remettre en état.

Le moteur est encore à remonter, ainsi que le tableau de bord avec le faisceau électrique. Le réservoir d’essence est également à reprendre car je vais effectuer un traitement anticorrosion.

Côté caisse, il ne me reste que la peinture suivie du remontage de tous les éléments de la carrosserie.

Actuellement je suis à la recherche du n° de peinture. Cette voiture était à l’origine couleur ‘’gris souris’’, mais ce coloris ne me convient pas. Je voudrais donc la repeindre en gris métallisé, coloris existant sur le nuancier de l’époque mais dont les références me sont inconnues. L’appel est donc lancé...

Cette voiture me procure un réel plaisir grâce à cette restauration de grande envergure et à toute l’attention que je lui porte, mais je pense déjà à la suivante... J’espère bien tout de même pouvoir conduire ma Dauphine Gordini en éprouvant tout autant de plaisir et en vous la présentant bien sûr,....... dans 1 an environ....

A bientôt pour la suite. Cela concernera les prochaines étapes de la restauration de ma Dauphine Gordini et de son baptême au terme de plusieurs années de travail acharné.

Thierry

Envoyer un mail à Thierry

Retour en haut

 

horizontal rule

Tout le contenu de ces pages est la propriété de l'association " Les Anciennes Beynoises". Toute reproduction même partielle ne peut se faire sans l'accord de l'association.
Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez un courrier électronique à pguasp@free.fr.
Dernière modification : 13 décembre 2015.